Un deuil difficile à faire - Isabel Marant

Mon blogue

Un deuil difficile à faire

Un deuil difficile à faire - Isabel Marant

Ma sœur Arielle, m’a confié la mission de lui trouver une maison dans la région, puisqu’elle envisage de déménager avec ses deux enfants très bientôt pour son travail, et aussi pour s’éloigner un peu de la ville où elle a vécu avec son défunt mari. En effet, le mari d’Arielle a décédé il y a un an maintenant, à la suite d’un accident de voiture. Il a été dans le coma plusieurs jours, mais son cœur a fini par lâcher. Cette tragédie a failli rendre ma sœur folle, puisqu’elle aimait énormément son mari, de plus que c’est le père de ses enfants. Depuis la mort de ce dernier, ma mère est partie vivre avec elle et ses enfants, mais ça n’a pas servi à grand-chose, puisqu’elle pleure toujours, et cela, presque tous les jours, surtout la nuit avant de dormir, d’après ce qu’elle m’a raconté. Parfois même, elle n’arrive pas à dormir dans sa chambre, bien que notre mère soit avec elle. Elle préfère s’allonger sur le canapé au salon. Ma mère m’a dit qu’elle avait beaucoup de peine pour elle, et qu’elle l’avait convaincu de quitter cette ville pour pouvoir enlever l’image de son mari, qu’elle voit dans toute la maison où ils ont vécu ensemble.

Arielle a pris beaucoup de temps pour y réfléchir, mais elle a fini par accepter et m’a donc demandé de lui trouver une maison, dans laquelle elle pourrait vivre avec notre mère et ses deux enfants. Mon mari et moi, cherchons donc une maison à vendre depuis un certain temps. Et c’est la semaine dernière que mon mari a trouvé une maison à 15 minutes de voiture de chez nous. Il s’agit d’une belle maison avec trois chambres, un grand jardin et muni d’un auvent de terrasse, sous lequel Arielle pourrait y installer un salon d’extérieur afin de prendre l’air. Le prix est parfait pour le budget d’Arielle, surtout qu’elle a touché une bonne somme, provenant de l’assurance-vie de son mari. Le propriétaire de la maison a accepté qu’Arielle visite la maison la semaine prochaine afin de conclure la vente le plus rapidement possible. Donc, elle viendra mardi prochain pour visiter la maison et prendre une décision. Si tout va bien, elle retournera chez elle pour préparer leur déménagement. J’espère que ça va bien se passer et qu’elle arrivera à vivre enfin heureuse, une fois loin de ce quartier où elle a vécu tant de beaux souvenirs avec son défunt mari. Je comprends que c’est difficile, mais elle doit d’abord penser aux bien-être de ses enfants, qui n’ont encore que 4 ans et 1 an et demi.